La scène :

Un personnage cherche par tous les moyens physiques de son corps à déplacer une sorte de caisse ou de coffre (bois, métal … sans fioritures ni aspérité de façon à favoriser les appuis) dont la hauteur est à peu près égale au personnage.

Le décor est sobre : une surface au sol qui permet de matérialiser l’appui des pieds, des mains, du dos etc…

Le point de vue : neutre mais le cadrage présente au mieux les contacts, les appuis…

Les objectifs :

Il s’agit de montrer ce qui évoque la pression d’une main, par exemple, sur une surface plane : cassure du poignet, plis de la peau, orientation de la main, écart des doigts, déformation des chairs, des volumes de la paume, crispations et tensions…

En considérant cela pour tous les contacts et appuis possibles, de la tête (avec et sans cheveux), des pieds (avec et sans chaussures) !!!…
On mesure l’ampleur du champ d’action !

Bien sûr, ce sont souvent les pieds et les mains qui offrent cette fonction, mais vous imaginerez comment se représentera un appui avec l’épaule, le dos, la tête, le genou, etc.… en observant bien tout ce qui permet, jusqu’aux détails les plus particuliers, d’exprimer la force de cet appui.

Vous pouvez offrir à votre personnage d’autres possibilités d’appuis qu’un simple sol : un mur, une barrière, des marches… (attention, les niveaux 2 et 3 sont très difficiles).

crayon1

 

Réalisez une illustration « patchwork » (dans le sens de la hauteur) réunissant un maximum d’appuis.

 

crayon2

 

Réalisez une séquence de 3 images « patchwork » évoquant une progression dans l’exagération des attitudes d’appui. (Appuis légers, appuis moyens, appuis forts) 

crayon3

 

La même séquence, intégrant en plus quelques gros plans sur des appuis qui pourraient évoquer une chute, un dérapage, une tension dramatique… 

Objectifs
Apprendre à observer dans les moindres détails ce qui fait sens dans le problème des appuis et des poussées…
Apprendre les implications morphologiques de ces situations de tensions…

coût du module de formation : 60 €

INSCRIPTION